Hazelka

Un site utilisant unblog.fr

La Fête de l’Indépendance en Pologne- et moi :)

Classé dans : Non classé — 1 décembre, 2014 @ 9:41

Cherchez-moi à 23:21…

Image de prévisualisation YouTube

Un peu de nourriture fraîche pour l’âme

Classé dans : Non classé — 14 septembre, 2014 @ 7:31
Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Le résultat des nombreuses pensées qui bousculent dans ma tête. Enfin libérées.

Classé dans : Non classé — 2 mars, 2014 @ 5:44

La vie est un chemin forestier,10773_415071018639705_1369865512_n

où il faut garder les yeux ouverts.

À tous les pas attend un danger,

mais en tout cas

tu ne te sauveras pas.

 

Ce chemin est sombre et vide

tant que les soleils timides

dans tes yeux ne s’ouvrent et ne brillent.

Avec un cœur muet

tu chemines à l’aveuglette.

 

Pleure et crie quand cela t’aide.

Danse et rie, c’est un rémède.

Noie tes larmes dans l’eau tiède

et ton enfer dans l’eau froide.

Tes bonheurs marchent en brigade1621858_744566635567200_1225940453_n

dans une grande bousculade

et toi, tu marches, sans but comme tel

dans l’ombre de toi-même!

 

On dit : l’humain n’est pas une bête,

l’humain pense, l’humain regrette,

l’humain cherche des buts réels,

et pourtant,

on n’est pas si différents.

 

On dit : l’humain est comme un livre

avec un contenu lucide.

Tu peux cacher le tien, vas-y,DSC02668

mais je t’assure,

Il est écrit sur ta figure.

 

Pleure et crie quand cela t’aide.

Danse et rie, c’est un rémède.

Noie tes larmes dans l’eau tiède

et ton enfer dans l’eau froide.

Tes bonheurs marchent en brigade

dans une grande bousculade

et toi, tu marches, sans but comme tel

dans l’ombre de toi-même!

 

Alors voilà,

on est vraiment tous malades,

car la vie est une maladie mortelle1782013_749517111738819_119940526_n

qui se transmet par la voie sexuelle.

Savoure la, cherche le goût de miel.

De toute façon,

tu n’en sortiras pas vivant…

69246_730970406926823_51253200_n

Mon concert dans une gallerie d’art d’Ostrowiec Świętokrzyski, en Pologne.

Classé dans : Non classé — 11 novembre, 2013 @ 11:38
Image de prévisualisation YouTube

Mon concert dans une gallerie d'art d'Ostrowiec Świętokrzyski, en Pologne. beztytuu-300x236

L’automne 2012- le souvenir…

Classé dans : Non classé — 27 octobre, 2013 @ 12:57

La prairie pleure de pluie,

les oiseaux se taisent,

seulement le vent divague

comme une promesse.

 

C’est l’automne…

 

Il fait froid et mon coeur est froid.

Il cherche du feu- il trouve de l’ombre,

et le vent le caresse et lui donne l’espoir

pour l’automne.

 

Les mots n’ont plus de beauté,

les rêves s’endorment dans l’attente.

Seulement les feuilles me tombent aux pieds

cet automne.

 

Il y a moins de soleil,

bientôt vient l’hiver,

l’inertie et le sommeil…

 

L'automne 2012- le souvenir... 2013-10-26-21.07.56-225x300

 

La vie de l’homme- une chanson sur l’existence, bien belle. Auteur: Anna German

Classé dans : Non classé — 23 septembre, 2013 @ 6:48

La version polonaise:

Ma traduction francaise:

La vie de l'homme- une chanson sur l'existence, bien belle. Auteur: Anna German mqdefault-300x168

Une superbelle chanson du groupe CZERWONE GITARY (les guitarres rouges en polonais)- Le titre parle lui-meme.

Classé dans : Non classé — 23 septembre, 2013 @ 6:36

La version polonaise:

Ma traduction française:

 

Là, c’est la forêt qui brûle dans le brouillard de soir

Le soleil se cache derrière les nuages

Là, c’est la forêt qui brûle, sauf que pas pour moi

Je n’ai pas de mots, tu me manques tellement

 

Jette entre nous un fleuve large

le plus profond, le plus sauvage

Jette entre nous ce qu’on a de mauvais

Et moi quand même, je vais te trouver

 

Là, c’est la forêt qui brûle avant qu’elle s’éteigne

Dans les bras de la nuit murmure le sommeil

Là, c’est la forêt qui brûle, sauf que pas pour moi

Tes secrets me manquent, j’ai mal de ta voix.

 

Jette entre nous une longue année

Toutes les erreurs, tous les regrets

Jette entre nous ce qu’on a de mauvais

Et moi quand même, je vais te trouver

 

Une superbelle chanson du groupe CZERWONE GITARY (les guitarres rouges en polonais)- Le titre parle lui-meme. img-20130826-000561-300x225

 

On lâche pas!- Une belle poésie de Agnieszka Osiecka, chanté par Seweryn Krajewski, le texte ici, c’est ma traduction.

Classé dans : Non classé — 10 septembre, 2013 @ 12:43

Il y a un regret dans le coeurOn lâche pas!- Une belle poésie de Agnieszka Osiecka, chanté par Seweryn Krajewski, le texte ici, c'est ma traduction. img-20130826-00056-300x225

Car on voit toujour au loin un autre <<loin>>

On lâche pas,

On y va

Jusqu’à ce qu’on arrive là

Donc en route

donc en route

chantons

au moins une fois

 

On souffre la famine de nos coeurs,ciok2-300x168

Car le froid nous suit toujours sur notre chemin

On lâche pas,

On y va

Jusqu’à ce qu’on arrive là

Donc en route

donc en route

chantons

au moins une fois

 

Allons, continuons notre bal!

Car on voit toujour au loin un autre <<loin>>

Faisons dormir notre douleur

Pres du roi de pique, il y a un autre roi…

 

Le temps, il passe inconsolable

car derrière un as de trèfle- un autre as

On lâche pas,

On y va

Jusqu’à ce qu’on arrive là

Donc en route

donc en route

chantons

au moins une fois

 

Allons, continuons notre bal!

Car on voit toujour au loin un autre <<loin>>

Faisons dormir notre douleur

Pres du roi de pique, il y a un autre roi..

 

Vallait-il mieux ne pas aimer?

Il se peut, mais notre destin, c’était un jeu

On lâche pas,

On y va

Jusqu’à ce qu’on arrive là

Donc en route

donc en route

chantons

au moins une fois

 

Image de prévisualisation YouTube

Un de mes premiers poèmes- probablement l’année 2010. Le commentaire d’une adolescente qui entrait lentement dans le monde des adultes.

Classé dans : Non classé — 26 août, 2013 @ 9:00

Un de mes premiers poèmes- probablement l'année 2010. Le commentaire d'une adolescente qui entrait lentement dans le monde des adultes. 1-glitery_pl-hazelka-4912-300x225Hier, j’ai été une fille

un enfant qui ne comprend rien

Les années sont parties, j’attendais

le lendemain

 

 

ec6299c87e1453c5f78c33985ca6191e1-300x168Et maintenant, j’ai grandi, j’ai laissé

ma maison d’enfance

je reviens chez moi et je prie

d’un peu de silence

 

 

ja4-300x225Je me souviens des soirées sous le ciel

et des nuits dans les rêves

Tous les enfants qui étaient tristes

et qui pleuraient

 

 

na-litwince-150x120Les enfants modestes et joyeux comme moi

Je vois toutes ces choses

comme si j’étais là

Comme si j’étais là

 

 

1-glitery_pl-hazelka-101-300x224J’attendais le samedi comme ces semaines-là

Comme cette petite fille qui aime les achats

Je vois ces bâtiments anciens

 

 

pict0022-300x225qui se trouvent là-bas

Je vois toutes ces rues

comme si j’étais là

comme si j’étais là

 

« Padam, padam »- la version polonaise de la chanson qui parle de la melodie du coeur qui nous accompagne pendant toute notre vie. Mai 2012.

Classé dans : Non classé — 26 août, 2013 @ 8:35
123
 

Fabiengoueffon14 |
mold inspection las vegas |
Lewisgtnb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kellyannipperciel
| Structuresgonflables41
| Chablogblog